Rallye du Gard GT2I première étape

Rallye du Gard GT2I première étape

Le premier tour vient de se terminer et c’est Mathieu Arzéno qui prend les commandes de l’épreuve avec les deux premiers temps scratch. Thibault Habouzit est deuxième après ce premier tour à 6,7S, alors que Yohan Rossel part moins vite (problème de radio, manque de puissance moteur) et se retrouve déjà à 23,8s. Thierry Brunet est un excellent quatrième, il prend la tête du F2000 et précède Richard Bourcier. Ce dernier prend la tête du GA après le retard prit par Éric Rousset dans le premier chrono. Suivent dans cet ordre, Benjamin Clémençon et Patrice Fabre les autres pilotes R5. Dans cette classe, Christophe Moulin suit à la 8e place, il devance pour le top dix, Julien Monteil, puis Fabrice Morel qui évolue avec une Lancer R4. Dans le GN, David Mollas vire en tête après les deux premiers chronos, il devance Alexis Frontier de 2,4s et Lorin Vallette de 4,1s. en GT, Pascal Janel sort vainqueur de ce premier tour sur l’autre Porsche GT de Raphaël Ibanez.

En ce qui concerne le VHC, Gilbert Ponzévéra, (Porsche 911) pointe en tête avec 42,9s de mieux que Thierry Bousquet (Porsche 911 SC), le troisième étant Yannick Panagiotis (Escort RS 2000), il est à 54,7s du premier.

Les routes commencent à se dégrader et les temps s’en ressentent, plus de 20s perdus dans le deuxième passage de la première spéciale. C’est toujours Mathieu Arzéno qui reste en tête devant Thibault Habouzit. Yohan Rossel n’arrive pas à faire mieux avec une auto moins efficace que d’habitude, sa DS3 rend 30 ch par rapport aux Skoda Fabia qui sur les grandes allonges de la Croix des Vents, entre autres, ont un avantage certain. Mais rien n’est à enlever au beau début de course que réalise Mathieu Arzéno, large dominateur sur ce 46e rallye du Gard GT2I.

Éric Rousset crève dans la première et rend son carnet après la trois, DA cassée. La quatrième ES sera à l’image des trois premières, c’est encore une fois Arzéno qui signe le scratch portant son avance à 17,3s sur Habouzit et 40,2 sur Rossel qui se rapproche des temps des deux premiers. Mais cela sera dur pour lui de revenir pour le scratch. La chaleur ne baissant pas, il reste un tour aux 61 rescapés sur des routes très dégradées pour achever cette première étape qui aura laissé pas mal de concurrents sur la touche avec des problèmes divers.

En ce qui concerne le VHC, Gilbert Ponzévéra mène toujours devant Bousquet, avec presque 1 minute d’avance et 2’23s sur Panagiotis. Francis Thomas, Claude Sérafino et Jean Louis Plan suivent dans cet ordre, mais déjà à bonne distance.

Le dernier tour ne changera pas le classement des trois premiers, Mathieu Arzéno mène son sujet de mains de maître et ne laisse le soin à personne de lui ravir la première place. Le tiercé est donc le même que depuis le début du rallye : à savoir, Arzéno, Habouzit et Rossel sur le podium suivi de Bourcier, le leader du groupe A. Clémençon a renoncé (coupures moteur). Fabrice Morel suit en tête de la R4. Suivent Patrice Fabre et Christophe Moulin, ce dernier qui découvre la R5 est à la 7e place devant Jean Yves Anthérieu le premier des R3. Pistachi et Monteil se partagent les premières places du F2000 et de la classe F2/14 ils pointent dans les dix premiers.

En GN, Mollas est toujours en tête, mais Baldini passe Frontier, puis laisse le leader des FN3 dauphin de Mollas dans ce groupe. Boutinaud qui est à la troisième place est en tête des FN2, Baldini récupère la quatrième place.

Dans le challenge Rallye Académie, Léo Rossel est déjà détaché devant Soulier. Plus loin Petitjean contient Falanga.

Tout ce beau monde va se retrouver demain à partir de 9h00 pour effectuer les 4 spéciales prévues pour la journée dominicale. L’arrivée du rallye est prévue à partir de 15h10 à Alès.

Leader : De 1 à 6 : Arzéno.

Temps Scratch : 6/6 Arzéno.

GR : Arzéno, Habouzit, Rossel…

GN : Mollas, Frontier, Boutinaud…

GA : Bourcier, Chambon, Bavoux…

GF2000 : Pistachi, Monteil, Burnens…

G GT : Janel, Ibanez.

Challenge N2S : Rossel, Soulier, Petitjean… classement complet ici

Patrice Marin.